Sur le chemin de Compostelle

Cette semaine, on a fait notre premier barbecue au camping qui en mettait à disposition. C’était très bon mais on avait un peu oublié que c’était si long, il faut dire qu’à la maison on a un barbecue au gaz depuis quelques années (oui je sais, pour les puristes c’est de la triche 😜). En plus on manque quand même de matos et Christophe s’est un peu brûlé en retournant des tranches de courgette avec de simples fourchettes… 

Le soir, les filles ont décidé de dormir dans leurs tentes respectives et on a laissé ouvert Jules pour un éventuel retour dans la nuit mais elles ont tenu bon, de vraies aventurières !!

En revanche moi j’avais un peu oublié de mettre le réveil alors ça a été levé en fanfare à 8h50 !! On a été plutôt efficaces dans la précipitation puisqu’on était au boulot à 9h20 (au lieu de 9h d’habitude), pas de catastrophe donc et les profs ont étés très compréhensifs 🤣🤣. Les filles ont définitivement adopté leurs tentes où elles ont passé toutes les nuits suivantes et Léo s’y est même installée pour travailler dans la journée, ça leur fait un petit espace perso. Jo a eu sa copine Elisa en visio longuement, ça lui a fait beaucoup de bien parce qu’elle souffre de ne pas comprendre du tout les enfants qu’elle rencontre parfois… elle s’amuse beaucoup et est très joyeuse mais « je n’ai personne à qui parler » ressort régulièrement, on renouvellera ce type d’appels.

La petite ville d’Arzua toute proche du camping est assez sans intérêt, sa seule particularité étant d’être une étape sur le chemin de Compostelle, on y trouve donc de nombreuses auberges et pensions mais les rues sont assez moches.

Heureusement on a trouvé pour se balader une impressionnante forêt d’eucalyptus juste à côté ! Ça nous a permis de découvrir que ces arbres immenses sont un peu magiques : jeunes leurs feuilles sont arrondies et un peu bleutées, à maturité celles-ci deviennent vert foncé et effilées, difficile de croire que c’est le même arbre et pourtant, l’odeur caractéristique est bien la même !

Vidéo de la forêt d’eucalyptus en drone :

La dernière fois j’ai oublié de vous parler de Wikiloc. C’est une appli qu’on a découvert la première fois qu’on cherchait une rando à faire et franchement, c’est bien foutu. Ça permet de rechercher autour de soi toutes les promenades, randonnées, balades à vélo ou en VTT, en choisissant le niveau de difficulté, la distance max, le dénivelé, etc… c’est d’ailleurs pour ca qu’on me voit souvent avec mon téléphone à la main sur les photos. On peut l’avoir gratuitement mais pour avoir tous les filtres c’est 10€ par an et ça vaut le coup !  (je leur demanderai un petit pourcentage pour la pub😆)

Demain, direction Saint Jacques de Compostelle, c’est pas parce qu’on n’y va pas à pied qu’on va manquer ça !

5 réflexions sur “Sur le chemin de Compostelle”

  1. J’adore la photo noire et blanc du haut 🥰. Sinon, j’espère que pour le retard il y avait un billet de retard, elles sont passées au bureau du cpe ?? Il faudrait voir à ne pas relâcher la discipline… ok je sors… 😂bisous

    1. Pour une fois c’est une photo de moi !😁
      Et pour le billet de retard, l’équipe enseignante n’est pas trop à cheval sur l’administratif 😆

    1. Ah non en effet je ne me souviens pas, je me souviens être allée en Galice mais je n’ai pas vraiment d’images, j’avais quel âge ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *