De Guimaraes à Penacova, en passant par Porto la magnifique…

Pour commencer le week-end, on a visité la ville de Guimaraes, pas très loin au sud de Braga. On s’est garés près du château, une espèce de fort médiéval perché sur une petite colline que nous avons visité en fin de journée (il n’y a plus en fait que la façade extérieure, mais la vue est chouette depuis le haut des remparts).

On s’est baladés tout l’après midi dans la vieille ville qui est vraiment super jolie, cette fois on était vraiment sous le charme !


On a aussi goûté une spécialité locale conseillée par ma sœur et mon beau frère : la Francesinha. C’est une sorte d’hybride entre le club sandwich , le Welsh belge et la Poutine québécoise, avec du pain, de la viande, du fromage fondu, de l’œuf et une sauce qui fait penser à une sorte de bisque… c’est un peu particulier et extrêmement riche ! D’ailleurs quand je lui ai demandé si la sauce avait toujours ce goût là, ma sœur m’a dit : « oui c’est le principe, mais je ne t’avais pas dit que c’était bon, je t’avais juste dit qu’il fallait goûter » 😆


On a fini la journée en montant au sanctuaire de la Penha qui offre une très belle vue sur la ville, et c’est pas dommage, parce que la montée est vraiment raide et étroite, un challenge pour Jules !


Le lendemain, on s’est dirigés vers Porto et on est vraiment tombés amoureux ! Dès l’arrivée sur le premier pont qui traverse le Douro, la vue sur la cité construite (encore) sur une colline est superbe ! Pour arriver dans le centre historique, on a traversé un pont piéton monumental en métal : le Ponte Dom Luis. Il fait penser aux œuvres de Gustave Eiffel, et pour cause, il a été construit par l’un de ses disciples, Théophile Seyrig. On a d’abord longé le fleuve par les quais puis on a déambulé longuement dans le quartier Ribeira, tout en montée et hyper touristique, mais à raison parce que tout est beau : les rues, les ruelles, les bâtiments, tout ! On est notamment passés par la gare dont le hall est décoré de grandes fresques en azulejos (céramiques bleues très typiques du Portugal), comme la facade de l’église St Ildefonse (qui porte bien son nom tant elle semble cabossée 😜), puis on est montés jusqu’à la cathédrale. C’est un bel édifice, assez simple, mais qui surplombe la ville avec une vue sur les toits splendide. On a ensuite retraversé le Ponte Dom Luis par le haut (il y a 2 niveau de traversée) et on s’est offert un petit tour de téléphérique parce Jo en avait très envie… je dit petit parce qu’en fait, le trajet se contente de longer le fleuve en redescendant au niveau des quais, ça dure environ 5 minutes et ça ne vaut pas vraiment les 18 euros que ça coute😅. 

Ceci dit, c’était quand même moins cher que notre visite du lendemain… En effet, pour notre deuxième jour à Porto, on a décidé de voir une autre partie de la ville en allant d’abord au Parc de Serralves parce qu’on y avait vu un chouette truc à faire : le Treetop walk. Il s’agit d’un parcours sur des passerelles situées à la cime des arbres et, selon les commentaires, c’était une expérience à vivre pour se sentir au milieu de la nature… C’est pas faux. Le problème c’est à que nous ne savions pas que la visite du parc est payante (30€ pour nous 4 quand même !) et le Treetop walk est très sympa mais le parcours fait exactement 245 mètres, le retour à la nature fut éphémère 😂. Heureusement il n’y pas que ça a voir dans le parc qui est assez beau mais globalement, pas de quoi se relever la nuit non plus. Le plus rigolo c’était sans doute une petite et un peu spéciale expo sur les champignons que nous avons visité à la fin. Ça parlait notamment du rapport des artistes aux champignons et donc de leurs qualités parfois hallucinogènes…😊

On est ensuite allés se balader vers le bord de mer pour y trouver un resto et profiter de la vue avant de repartir vers Aveiro, notre destination suivante.

Aveiro est une petite ville sur la côte ouest, caractérisée par ses nombreux canaux sur lesquels naviguent des barques colorées, et entourée de marais salants. On y a fait un petit tour rapide lundi en arrivant puis on est allé dormir un peu plus loin, au bord de l’un de ces marais. C’était un très chouette endroit au calme et au milieu de la nature, tout ce qu’on aime.

Ce matin on est retourné à Aveiro et on s’est baladés un peu dans le très joli (et gratuit 😜) parc de la ville, puis on est allés faire un petit tour dans l’un de ces beaux bateaux colorés. La promenade était très sympa avec un guide qui parlait français (et de nombreuses autres langues), même si on ne comprenait pas toujours parfaitement ses explications 😆. Ensuite on est allés faire un tour dans le premier centre commercial du Portugal d’après notre guide, les filles ayant reçu des sous de leurs grands-parents paternels pour s’offrir une nouvelle tenue. C’était une corvée pour Christophe mais un bonheur pour Léo et Jo qui ont chacune trouvé de quoi se faire plaisir. On a fini la journée en déambulant dans les petites rues piétonnes de la ville, avec ses nombreuses façades ornées de mosaïques de toutes les couleurs, charmant ! 

Ce soir on s’installe dans notre nouveau pied à terre pour la semaine d’école, un super camping ombragé à Penacova, tenu par un couple très sympa et surtout, avec accès direct sur une belle plage fluviale. C’est vraiment cool parce que la semaine va être chaude, on devrait être très bien !

3 réflexions sur “De Guimaraes à Penacova, en passant par Porto la magnifique…”

  1. Je ne me souvenais pas mais on a fait aussi le téléphérique … sans intérêt … puisque tu fais aussi le parcours à pied si tu le souhaites !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *