Penacova dans la nature

Comme on l’a déjà fait remarquer, les villes du Portugal sont souvent perchées sur des collines et Penacova ne fait pas exception. Ce petit village où nous nous sommes posés cette semaine pour faire l’école, surplombe la jolie rivière au bord de laquelle se situe notre camping et la côte est encore plus raide que celles que nous avons connues jusqu’ici ! C’est l’occasion de faire une peu de sport et j’ai commencé par monter à pieds pour faire quelques courses mercredi, une bonne demi-heure d’ascension dont mes cuisses se souviennent encore !😜 J’ai refais ensuite 2 fois l’ascension en vélo mais par la route (le chemin piéton est vraiment un chemin et est donc impraticable en vélo), ça entretient les courbatures  !

Mais Penacova est surtout interessante pour l’écrin de nature où on se trouve ce qui nous a permis de nous promener autour, et à Chris de faire voler un peu son drone.

Jo a bien profité de son vélo pour faire des tours du camping dés qu’elle avait une récré et elle a pu trempé les pieds dans la rivière en fin de journée (pas plus parce qu’un poisson énorme d’au moins 10cm est venu la toucher alors elle a préféré rester au bord).


Comme les eaux sont très calmes, Chris a pu en profiter pour faire de nouveau une petite balade en kayak avec les filles. Cette fois d’ailleurs, j’ai fait moi aussi un demi rond dans l’eau avec elles quand ils sont rentrés. J’aurais pu faire un peu plus long mais le soleil s’était caché et Jo qui était en maillot de bain commençait à avoir froid. 

Cette semaine on a aussi reçu les premiers corrections des évaluations des filles, dans l’ensemble tout va bien, même si Léo se met une pression d’enfer et supporte mal les notes en dessous de 15 😁. En effet, elle a eu un 14 en maths et c’était la fin du monde, mais on s’est fait aider de Peppy (mon père), qui est prof de maths à la retraite, et elle a pu comprendre ses erreurs (les corrigés du CNED ne sont pas toujours très clair). Elle a aussi eu un 10 en histoire-géo mais là on n’a carrément aucun corrigé donc pour l’instant on ne sait pas ce qui s’est passé ! Heureusement, elle vient d’avoir un 20 en arts plastiques qui lui a bien remonté le moral, il faut croire qu’on en fera plutôt une artiste qu’une historienne 😆. Pour Joséphine, presque toutes les notes sont au max, sauf la musique et la poésie. Ce n’est pas parce qu’elle n’a pas la fibre artistique de sa sœur, mais le chant à apprendre était un chant d’opéra hyper difficile et le poème était très très long. (Non je ne fais pas partie des parents qui remettent en question les cours, je ne vois pas ce que vous voulez dire 😜)

Petit barbuc

Petite balade

On est là:

7 réflexions sur “Penacova dans la nature”

  1. Que de magnifiques paysages, des visages épanouis, ca fait super plaisir de te lire marie. Belle aventure. Hâte de lire les prochaines épopées de Jules et de la famille 😘😘😘

      1. Cc, ah les mystères des notes du CNED, et les corrigés qui n’arrivent pas avec la copie! Bon courage et il faut tenir bon. Ça vaut le coup de voir tous ces magnifiques villages. Pensez à moi devant chaque église😜 gros bisous.

  2. Que la vie semble difficile ! Ne t’en fais pas ma Léo, c’est bien plus difficile de travailler seulequ’en classe, et tu t’en sors formidablement.
    Félicitations aussi à Jo. Continuez mes cheries, ça va etre l’année scolaire la plus formidable de votre vie!🥰🥰🥰

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *