L’Albanie, du soleil, des paysages magnifiques, des copains, et une très belle surprise !

Lundi, on s’est réveillés sous le soleil et au bord de notre petit lac, après un bonne nuit bercés par les grenouilles… pendant que les adultes faisaient des échanges de BD ou de films sur les différents disques durs, les enfants ont trouvé une super nouvelle activité : la sculpture de boue 😆! On y a gagné un superbe petit pot qu’évidemment Joséphine ne veut pas jeter…😫

L’après-midi on est tous partis visiter la petite ville de Berat, et on a commencé les échanges d’enfants pour le trajet : Arthur est venu avec nous et Léonie est allée avec les Aindestructibles. On s’est donc baladés dans les petites ruelles pavées de Berat, dite « la ville aux mille fenêtres » et réputée pour être une des plus jolies d’Albanie. En effet, la ville se divise entre 2 flancs de collines séparées par la rivière Osam et les maisons en pierre sont très jolies. En regardant toutes les maisons nous comprenons mieux le surnom de la ville, même s’il s’agit d’une traduction erronée puisque les Albanais appellent en fait Berat la ville des « fenêtres sur fenêtres ». Dans tous les cas, les vitriers ne chôment pas 😝. On y voit aussi de jolis Minarets très fins manifestement typiques d’Albanie et, perchée tout en hauteur, une superbe église orthodoxe. On s’est bien régalés les yeux jusqu’à ce qu’une grosse drache nous tombe dessus et qu’on se réfugie sur la première terrasse abritée, et un peu improbable… ça tombait bien c’était justement l’heure du goûter ! On en a profité pour s’interroger sur l’étape suivante de chaque famille, et on s’est finalement tous dirigés vers le nord, sur un spot trouvé par Michael.

Les enfants, trop contents de rester encore ensemble, ont de nouveau organisé un grand échange : on a emmené Emma, Joséphine et Pema sont allés chez les Aindestructibles, Gauthier et Marceau chez les Duthons, et Anne-Se et Glenic se sont retrouvés sans enfant, pour leur plus grand bonheur 😁!

Le soir on s’est posés à côté d’un barrage au bord de l’eau, pas notre meilleur spot mais on était tranquilles et la soirée a été raisonnable, on est tous rentrés assez tôt dans nos pénates 😁.

Le lendemain, comme Léo avait un programme chargé et une grosse évaluation de maths, on n’a pas fait grand chose d’autre de la journée. On a seulement fait quelques courses, puis un petit périple sur une très jolie route qui longeait le fleuve Banjes (je crois que c’est son nom 😆) en direction du canyon Holtes où on pensait rejoindre les copains. En fait, on les a croisés sur la route du retour parce qu’ils cherchaient du réseau pour trouver un spot pour le soir et, comme il était de toute façon un peu tard pour se faire la balade, on a fait demi tour pour les suivre. Au début on avait pour projet d’aller vers Tirana mais dans l’ensemble, on avait moyen le courage de faire beaucoup de route. On a donc fini par se poser pas loin sur un parking « point de vue », d’où on avait en effet un superbe panorama sur le fleuve et la montagne. Au début, un Albanais très bourré et très lourd nous a un peu soûlés, mais une fois qu’il était parti, on y a passé une très bonne soirée !

Mercredi on a continué de faire l’école et, comme d’habitude, on était les derniers à décoller. Les Carazouaves et les Aindestructibles sont partis chacun de leur côté mais après fait ravitaillement d’eau et de légumes, on a rejoint les Duthons à la « Turtle Farm », à quelques kilomètres de Tirana. L’endroit était paradisiaque et, pendant que les enfants profitaient des tortues et des lapins de la ferme, nous on profitait de la vue sur la terrasse avec une petite bière 😁! On y a d’ailleurs passé toute la fin d’après-midi, jusqu’à ce qu’il soit l’heure de commander à manger 😜. Ça n’a pas été une mince affaire parce que notre gentil serveur ne parlait pas bien anglais et qu’il manquait beaucoup de choses à la carte, mais on a quand même passé un excellent moment. 

Étonnamment, la nuit a été une des plus bruyantes qu’on ait vécue avec des chiens qui ont aboyé jusqu’à 4-5h du matin, relayé par le coq qui a chanté en continu jusqu’au réveil 😆. Les filles ne semblent pas en avoir souffert mais la matinée d’école a quand même été un peu laborieuse pour Joséphine… on a malgré tout réussi à boucler le programme de la semaine en libérant l’après-midi, et on a quitté la ferme pour aller visiter Tirana. Le temps ne nous a pas permis de faire une visite exhaustive de la ville mais on s’est quand même baladés un peu, et il faut bien dire qu’on n’est pas non plus tombés sous le charme… peut-être parce Tirana a été déclarée capitale de l’Albanie en 1920, 8 ans après l’indépendance du pays, et qu’il n’y a pas vraiment de centre historique. On y a vu des bâtiments ultra modernes, parfois colorés, qui côtoyaient des immeubles franchement délabrés et d’autres (nombreux) en construction. il y a aussi une jolie mosquée et un grande et belle place, la place Skandeberg qui a été piétonnisée en 2017 après avoir été longtemps un grand parking (il y avait d’ailleurs un petit concert et Jo en a profité pour se déchaîner sur la musique). La place tient son nom de l’imposante statue équestre de Skandeberg, un héros de la résistance albanaise contre l’empire Ottoman au 15ème siècle. On est aussi allés visiter le Bunkerart 2 un bunker transformé en musée de street art comme son nom semble l’indiquer … ah non pas du tout, il s’agissait en fait d’un musée qui retrace l’histoire de la gendarmerie et de la police depuis l’indépendance en 1912, puis qui raconte la répression exercée par la Sigurimi, la police politique qui emprisonnait et torturait les opposants au regime communiste, avec notamment les moyens d’espionnage, où la liste des prisonniers politiques qui sont morts en prison puis qu’on a fait disparaître pour que leurs tombes ne deviennent pas des symboles de la lutte contre le régime… une ambiance assez glaçante donc mais assez intéressante, même si ce n’était pas du tout ce qu’on pensait voir 😆! En sortant, même si il faisait très chaud, la pluie s’était mise a tomber alors on a un peu écourté la balade en se dirigeant tranquillement vers Jules, avec une petite étape chocolat chaud (un bon chocolat épais « à l’espagnole », comme on aime !). Pour le soir, on s’est posés un peu au nord de Tirana, dans un spot nature à côté d’un bunker abandonné, (encore un, mais il y aurait 168000 bunkers en Albanie😆) avec une très belle vue sur les montagnes environnantes.

Vendredi matin, pas d’école, alors on s’est fait une petite grasse mat’ avant d’aller visiter Kruje. Kruje est un petit village médiéval dans la montagne, dominé par un château transformé en musée, et c’est aussi la ville natale de Skandeberg, le fameux héros albanais. On n’a pas visité le musée mais on a bien profité de la belle vue avant de redescendre dans les ruelles pavées du quartier du « Grand bazar ». Les maisons de pierre étaient assez jolies mais elles étaient malheureusement cachées par la profusion de boutiques de souvenirs… un peu comme au souk, chaque vendeur ou vendeuse nous interpellait pour qu’on entre « voir « , mais le charme n’y était pas parce que toutes les boutiques étaient identiques avec des souvenirs made in china, et on en a assez vite fait le tour. On a essayé d’aller se promener au delà du Grand Bazar, mais on se retrouvait tout de suite dans des rues plus modernes avec de grands hôtels assez moches, et la balade perdait de son intérêt.

On a donc rejoint Jules et on a roulé vers le nord jusqu’à la ferme d’agrotourisme « Mizri I Zanave », où on a retrouvé les Carazouaves et les Cazamoea, (Elodie, Manu, Loreleï et Malo) rencontrés en Grèce. L’endroit était vraiment chouette et il y avait même un espace pour les campers où les voitures n’ont pas le droit de se garer, avec eau et prises électriques. La ferme élève entre autre des chèvres et des oies, et il y a bien sûr un grand restaurant au milieu de la nature mais comme souvent, il n’est absolument pas obligatoire d’y manger… le problème c’est qu’on est faibles et, malgré le resto qu’on s’était déjà fait à Kruje, on a suivi les copains pour y passer la soirée mais en se promettant de manger léger ! Peine perdue, le resto ne faisait pas de carte et nous a amené de nombreux plateaux avec des assortiments de fromages, de charcuteries, de champignons, de légumes et de différentes spécialités albanaises, avant d’amener du poulet et des brochettes d’agneau, puis des pâtes et des frites pour les enfants, on ne savait plus où donner de la tête ! On a donc copieusement mangé (et un peu bu soyons honnêtes) et on a passé une belle soirée avec les enfants qui profitaient de l’espace pour courir partout 😁.Le lendemain on avait vaguement des velléités d’aller se balader vers le lac Shkoder plus au nord, mais ça s’est finit à traîner toute la journée à la ferme avec les copains 😆. Joséphine en a profité pour apprendre quelques techniques de taillage et de ponçage de bois auprès de Manu qui a fait de très beaux objets pendant le voyage, dont des baguettes magiques « Harry Potter style » de compet’ !

En fin de journée, on tous partis vers un spot près du lac où on allait retrouver les Duthons et les Aindestructibles pour un grand rassemblement à 5 familles 🥳🥂. Les enfants se sont retrouvés avec joie et dans le calme absolu (nan, je rigole, c’était carrément le bordel !!😆), et nous on s’est fait un petit apéro. Comme on est quand même des parents responsables, Anne-Se a lancé une grande tournée de pâtes, Greg a fait des tranches de saucisson Halal (j’ai oublié de dire que 70% des albanais sont musulmans), et avec Elodie, Chris et Michael, on a fait un petit atelier « bâtonnets de carottes » pour mettre un peu de légumes dans tout ça. En 2 temps 3 mouvements, on avait fait un petit bol par enfant pour un dîner sain et complet 😜! Bon, on ne sait pas forcément compter parce qu’on avait 2 bols en trop… pendant ce temps, Manu nous a fait une délicieuse soupe turque et on s’est régalés ! Malgré l’excitation générale, on a réussi à coucher les enfants par vagues successives à des heures presque raisonnables, et on a pu profiter de la douceur de la soirée un peu plus longtemps. 

Le lendemain on a traîné au soleil jusqu’à ce qu’Elodie suggère de trouver un spot un peu plus loin pour aller se baigner au lac, et même y déjeuner. On s’est donc mis en route et j’ai été un peu surprise qu’on s’arrête dans le jardin d’un resto, à plusieurs centaines de mètres du lac… mais c’était un piège ! Quand je suis sortie de Jules, tous les copains m’attendaient en chantant Joyeux anniversaire avec des gros ballons en forme de 47 (drôle de choix de nombre, j’ai pas bien compris😆 !). Évidemment j’ai versé une petite larme et je les ai pardonnés de me vieillir avec une journée d’avance 😜. Une fois de plus, Chris s’était surpassé et on a passé une superbe journée (fomentée dans mon dos depuis un petit moment) avec un délicieux buffet arrosé au resto, suivi d’une petite baignade au lac, pour finir encore autour de quelques verres et d’un délicieux aligot cuisiné par Anne-Se. Comme si ce n’était pas suffisant, les copains m’ont couverte de cadeaux et d’attentions, le bonheur !!

Merci mon amour tu as été parfait, merci les amis, vous avez fait de cette journée un moment inoubliable, je vous aime !❤️❤️❤️

8 réflexions sur “L’Albanie, du soleil, des paysages magnifiques, des copains, et une très belle surprise !”

  1. Amstoutz Éliane et Pierre

    Coucou,
    Profitez bien, votre bonheur et la joie de vivre nous ravissent…
    Joséphine, ton joli pot de fleurs aura du mal à conserver l’eau….c’est chouette quand même !!
    Léonie tu es toujours aussi jolie, que de beaux souvenirs tu vas emmagasiner. Tu prends des notes ??
    Gros bisous à tous 😚😘

  2. Les Carazouaves

    Une petite larme d’émotions coule à la lecture de ce post et de ces super moments passés ensemble ! Bise à vous 4 !

  3. RABINE Philippe et Pascaline

    Ouah!
    Merci beaucoup pour ce beau périple albanais.
    Pleine de préjugés, je n’imaginais pas qu’on puisse y séjourner aussi facilement.
    Chacun de vos posts, nous emmène loin dans nos rêves et notre imagination.
    Et oui on prend la route avec vous 😉🤗
    A bientôt.
    😘😘😘😘😘

    1. Je n’avais aucun préjugé parce que pour être honnête je savais à peine où c’était mais c’est un très beau pays où les gens sont extrêmement accueillants.. comme souvent dans les pays pauvres…😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *